5Tradition et technologie

Une couronne de farine attendait de mettre au centre de ses attentions les œufs de l’agriculteur et l’eau légèrement tiède. Puis ses mains pensaient à la réalisation d’une première boule de masse jaune, ronde et parfumée au blé. À partir de là, c’était une équation à trois : pâte, « mattra e matarell » (pétrissage et rouleau dans le dialecte local): c’était la meilleure technologie en bois qui pouvait transformer les ingrédients de première qualité en une feuille très mince prête à devenir tagliatelle, pappardella ou toute autre forme de pâtes.

Des mains habiles et enfarinées glissaient sur le « matarell », en appuyant sur la pâte au rythme des mouvements des bras et des hanches. Et voilà qu’après des contrôles attentifs de la pâte étirée de façon uniforme sur le plan en bois, la pâte pouvait passer à la phase du découpage qui, sans surprise, donnait lieu à de fines tagliatelle signées Columbro.

Aujourd’hui encore, tous les ingrédients sont traités avec le même savoir-faire « mattra e mattarel », afin de respecter la tradition Columbro. Après des années d’études et de planification avec d’importants experts d’installations alimentaires, Pastificio Columbro dispose de technologies sur mesure brevetées pour réaliser comme autrefois les différentes formes de pâtes : un certain nombre de grandes inventions industrielles visant à améliorer et à maintenir un haut niveau de pâtes de qualité.

Pastificio Columbro peut se vanter d’une installation alimentaire unique au monde : long de plus de 30 mètres pour éviter la surchauffe des pâtes et pour simuler le processus artisanal dans les moindres détails, cet équipement a été conçu pour décliner chaque geste fait par Iris Ghiandoni dans des feuilles simplement plus grandes.

Découvrez tous les secrets