7Séchage lent

Une fois finalement sortie des nobles tréfilés en bois, les multiples formes de pâtes pouvaient enfin se détendre pendant de longues heures au soleil. Les pâtes longues pouvaient facilement s’étirer et se sécher sur des séchoirs appropriés, tandis que les pâtes plus courtes et petites étaient confortablement appuyées sur des treillis en bois avec une trame mince. La lumière du soleil et le vent faisaient le reste : un long et lent séchage pour que les pâtes Columbro puissent se maintenir au fil du temps, dans toute leur saveur de vraie graine.

Cette technique de séchage lent et à basse température permettait, tout comme aujourd’hui, de préserver toutes les valeurs nutritionnelles des ingrédients: le maintien total des protéines, des antioxydants, des fibres et des acides aminés présents dans les matières premières, s’est révélé important à la fois pour une alimentation saine comme pour la digestibilité des pâtes.

Aujourd’hui encore, Pastificio Columbro emploie les mêmes techniques de séchage avec d’excellentes technologies qui garantissent les mêmes résultats qu’autrefois: l’utilisation de cellules statiques, en effet, permet aux différents types de pâtes de sécher comme si les pâtes étaient à l’air libre. Ce petit mais grand secret de fabrication de pâtes signée Columbro se révèle complètement: un séchage qui se produit à une température constante de moins de 60 degrés pour un temps de repos allant au-delà de 36 heures.


Découvrez tous les secrets