• 1972 – Les origines. “Iris, pasta all’uovo”

    Nicola Acrisio Columbro était un agent commercial toujours en déplacement pour le travail. Avec mille idées et deux passions: la famille et les pâtes maison de sa femme Iris. Trouver à table ses propres enfants et son plat de pâtes préféré était le moment préféré de sa journée.

    Grâce aux leçons sur les traditions des pâtes de sa grand-mère, Iris Ghiandoni avait appris enfant à faire les pâtes. Une pâte qui, selon la tradition des Marches et Romagne, est poreuse, savoureuse et surtout fine: à savoir le résultat de nombreux « mattra e matarell » (pétrissage et rouleau dans le dialecte local), mais aussi de longs trajets en vélo pour aller prendre les ingrédients naturellement bio de l’époque. Iris, en effet, avait bien appris que des pâtes de qualité dérivaient toujours des farines moulues directement par les propriétaires des champ de blé et des œufs sains des agriculteurs de confiance.
    C’est ainsi que, lors d’un déjeuner de famille un dimanche, Nicola Acrisio Columbro a compris qu’il devait quitter son emploi pour se consacrer entièrement à ses passions. C’est en 1972, sous sa maison, que le premier magasin de Pastificio Columbro, «Iris – Pasta all’uovo», a ouvert. Avec une règle toute simple: « Mes enfants doivent pouvoir manger chacun de nos produits. »

  • 1977 – Le bio. “San.Ri”

    Après quelques années, Columbro a effectué un voyage à Bologne. Il avait entendu parler de San.Ri, une association dédiée à la diffusion des produits macrobiotiques qui ressentait le besoin de proposer au public cible des pâtes saines, naturelles et 100% bio. Autrement dit, des pâtes de haute qualité respectant à tous égards le bien-être humain, une alimentation saine et l’environnement.
    La philosophie de San.Ri pointait directement sur la prise de conscience du biologique, un terme qui, jusque-là, n’était pas très bien connu. Ainsi, Nicola Acrisio Columbro, propriétaire d’un magasin de pâtes qui utilisait depuis toujours seulement des ingrédients conformes à la vision de la marque San.Ri, s’est proposé comme laboratoire de production de pâtes artisanales avec de la semoule et des œufs issus de l’agriculture biologique.
    L’art et la tradition des pâtes maison avec des matières premières naturellement bio étaient déjà largement dans les cordes de l’entreprise de Fano. Une autre idée gagnante de Columbro, une nouvelle gamme de pâtes produite par les mains habiles d’Iris Ghiandoni, sa femme. Et après plus de trois décennies d’appréciation et de croissance soutenue dans toute l’Italie et en Europe, la marque de pâtes bio San.Ri est devenue à tous les effets propriété de Pastificio Columbro.

  • 1982 - De la boutique au laboratoire. Le nouveau siège de Pastificio Columbro.

    En moins d’une décennie, la bonté et l’appréciation des produits Iris – Pasta all’uovo et des pâtes bio San.Ri, commencent à créer un bouche à oreille et une affluence de clientèle dépassant de loin les mains de dur travail sur « mattre e mattarei » présentes dans le petit laboratoire d’Iris Ghiandoni.
    Ainsi, est née la nécessité de transférer l’art des pâtes de Pastificio Columbro de la maison à un plus grand espace.
    Le nouveau laboratoire de 600 mètres carrés permettait finalement de faire arriver les pâtes maison de Columbro chez un plus grand nombre de personnes. La passion, les idées et les goûts de Nicola Columbro atteignent enfin les tables des familles qui à chaque fourchette de pâtes Columbro, sont enveloppées par la bonté et les saveurs du passé.
    Bien que les espaces deviennent plus grands, l’artisanat et l’authenticité de ces pâtes si spéciales, sont restées absolument intactes. Tout comme sont restés intacts les secrets des pâtes Columbro qu’Iris, avec son sourire et sa fierté, a agréablement transmis aux nouvelles fabricantes de pâtes artisanales (qui comme elle connaissaient déjà l’art de la feuille mince, dans le plein respect de la tradition des Marches et Romagne).

  • 1995 – En Europe. “Bontà di Fattoria”

    La qualité et l’authenticité de San.Ri pasta biologica et Iris – Pasta all’uovo se retrouvent dans des magasins dans toute l’Italie. La feuille mince, associée à des ingrédients biologiques et à un processus de travail à la main de grande qualité, est devenue un must des pâtes aux oeufs.
    Les premières demandes de l’étranger arrivent. Un public de palais très curieux de notre produit le plus reconnu dans le monde entier, mais pas tellement habitué à la vraie saveur des pâtes aux oeufs. Jusque-là, Columbro utilisait une pâte qui comprenait, dans le plein respect de la tradition des pâtes, 7 à 8 d’œufs par kilo de farine. Ce qui aujourd’hui correspond à 33 %. Mais après plusieurs voyages en Europe, il se rend compte que le public étranger appréciait un type de pâtes plus léger, doux et équilibré par rapport à celui de notre tradition.
    Ainsi, est née l’idée de créer une gamme de pâtes avec un pourcentage plus faible en œufs dans la pâte. Bontà di Fattoria est le dernier né de Columbro: des pâtes artisanales avec 20% d’oeufs sains, idéal pour les palais qui apprécient les assaisonnements riches et savoureux.
    Au départ conçu pour le marché étranger, il devient une autre alternative de qualité à la gamme historique et traditionnelle Iris – Pasta all’uovo. Quelques mois plus tard et suite à des demandes de plus en plus croissantes, Pastificio Columbro étend son laboratoire à 1200 mètres carrés.

  • 2000 - Pas seulement des œufs “Columbro. Le Specialità Italiane”

    À la fin des années 90, après des années de recherche excessive sur les farines, les œufs, les saveurs et les prototypes de technologies pouvant traduire au mieux le savoir-faire des pâtes traditionnelles d’Iris, Nicola Acrisio Columbro, animé par la même passion de toujours, commence le nouveau millénaire avec un grand projet ambitieux: maintenir le caractère unique qui distingue les pâtes de qualité et les décliner dans la multiplicité de solutions imaginatives dans les ingrédients et dans les types.
    Est née la ligne « Columbro. Les spécialités italiennes”.
    Plus de 100 types parmi les pâtes courtes, les pâtes longues, les pâte aux oeufs, les petites pâtes et les pâtes spéciales aux truffes, champignons, safran, orange, citron, encre de seiche…
    Plus de 10 types de farine parmi le blé dur, l’épeautre, le blé de Khorasan, le blé dur Cappelli, le blé de Timilia, et bien d’autres types de farine 100 % bio.
    En collaboration avec des experts du secteur, il a conçu et breveté une installation alimentaire pour la production de tagliatelle. 30 mètres de technologie qui ne surchauffe pas la pâte, afin d’obtenir un processus très similaire à la production artisanale. Le laboratoire, aujourd’hui, s’étend sur plus de 4000 mètres carrés nécessaires pour remplir les tables et ravir les palais de toute l’Europe comme en Suisse, en Espagne, en Hollande, en France, en Belgique, en Allemagne. Et en Angleterre…
    Parce que quand « mes enfants doivent pouvoir manger chacun de nos produits », vous pouvez ressentir toute la passion et la tradition des produits du Pastificio Columbro.

  • 2014 - Pas seulement des pâtes. 1800 Pregiata Dimora.

    1800 Pregiata Dimora est le lieu où l’excellence et les spécificités alimentaires de la Vallée du Metauro dans la province de Pesaro et Urbino trouvent leur grandeur. Confitures, sauces, crèmes, soupes. Un voyage aux saveurs simples et riches du goût typique des matières premières cultivées avec soin et sans aucun traitement des pesticides et désinfectants.
    Depuis toujours, et dans chacun de ses produits, Pastificio Columbro met l’accent sur la qualité et l’authenticité des matières premières. Cette très récente gamme de spécialités de Metauro est conçue comme un hommage aux saveurs du passé, une variété de primeurs locales contenues dans de petits bocaux en verre, sans ajout de conservateurs, acidifiants ou colorants.
    Parce qu’après plus de 40 ans de croyance dans la valeur ajoutée dérivant des matières premières d’excellence et de l’artisanat traditionnel, Pastificio Columbro continue à traduire sa philosophie dans des produits d’excellence.